• **Blanche et Marie **de P. O. ENQUIST

    Très jeune, Blanche Wittinan fut enfermée à l'hôpital de la Salpêtrière, où officiait le professeur Charcot, grand spécialiste de l'hystérie des femmes. C'est Blanche que l'on voit sur un tableau, lascivement effondrée dans les bras d'un assistant, offerte aux regards d'hommes tels que Strindberg, Freud ou Jung. Derrière elle, une brouette, clans laquelle on l'a amenée endormie. Des années plus tard, devenue l'assistante de Marie Curie, Blanche, brûlée par la radioactivité, sera amputée des deux jambes et d'un bras et se retrouvera dans une caisse en bois.

     

    A lire ce livre j'ai été fascinée par le description de La Salpétrière ,toutes ces pauvres femmes errant ,abandonnées pour certaines,utilisées pour d'autres à des fins médicales.Les histoires enchevetrées de Blanche Wittinan et de M. Curie ont pour objet, selon l'auteur,de définir ce qu'est l'amour.Je ne me suis guère interessée à cette question.J'ai plutot été intéressée par le coté "documentaire" du livre, découvrant Marie Curie ,la femme sous la scientifique,Blanche ou l'égérie de Charcot ,et Jane Avril rendue célèbre par Toulouse Lautrec.C'est un livre qui se laisse lire sans déplaisir mais sans passion.

    « **Suspicion** de David AMBROSEDans ma BAL il y a..... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 14:23
    LADY MARIANNE

    ce livre doit tout de même éclairer sur les méthodes de l'époque -
    les asiles - hôpitaux etc --
    c'est ce qui m'interresserait -
    bises  audoises   Lady marianne

    2
    Mercredi 12 Janvier 2011 à 17:45
    Oo° Kri °oO

    Merci pour ce bon conseil de lecture

    3
    Lundi 17 Janvier 2011 à 11:31
    Pichenette

    Quel destin épouvantable! Quelle époque! Horrible ton livre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :