• Gargouilles,sorcières et compagnie ELZBIETA

    Je rapatrie cet article parce que j'aime tout particulièrement ce livre.Je sais que bon nombre d'entre vous l'ont déjà vu...Excusez moi de cette redite...

     


     

     

     

     

    Si vous aimez les livres pour la jeunesse ,les contes et les magnifiques illustrations qui les accompagnent, procurez vous ne serait ce que ce livre (car la dame est prolixe!! 3 pages consacrées à sa production!!) plein de magie et de poésie.

    Ce livre a été offert à ma fille il y a foooooorrrttt longtemps  mais je n'ai jamais pu m'en séparer, malgré son âge" avancé "(celui de ma fille pas du livre)


    Un mot d'abord sur Elzbieta.Née en Pologne d'une mère française et d'un père polonais, Elzbieta vit et travaille à Paris.Artiste plasticienne elle mêle diverses techniques pour ses illustrations,techniques dont elle garde jalousement  le secret.Mais elle fait également tres attention à l'écriture de ses contes tous plus beaux, plus originaux les uns que les autres...

     

    Un exemple qui concerne les gargouilles ,si chères au coeur d'Amaryllis

     

    Histoire vraie d'une bestiole trouvée dans un arbre

     

    Après une longue nuit de voyage,une sorcière de campagne qui rentrait chez elle remarqua ,perché dans son amandier (vraiment fait pour toi MC!!) une sorte d'oiseau.Mais était-ce vraiment un oiseau?

    Probablement pas .N'était-ce pas un chat? Non plus.Pourtant cet animal lui rappelait quelque chose.

    Voyons,où en ai je déjà  vu ? se demandait la sorcière.C'est une bien une étrange créature .On dirait,on dirait,mais oui,bien sûr,il s'agit d'une gargouille!

     

     

    Que faisait elle là ,loin de son perchoir,alors que le jour allait se lever? Chacun sait qu'il est défendu aux gargouilles de se montrer aux hommes sous leur apparence nocturne.

    Aussi tous les matins ,bien avant le lever du soleil ,elles échangent plumes,écailles et fourrures-de-nuit contre leurs habits de pierre.

    4528526723_98c6912296.jpg(image Flickr)

     

    Furtivement ,pour ne pas l'effrayer,la sorcière traversa le verger.

    Dans l'amandier,en voyant approcher la sorcière,la gargouille frissonna.Elle était toute petite.

    Bien plus petite que ne le sont les gargouilles d'habitude.

    - Que fais tu là,ma pauvrette? demanda doucement la sorcière.

    La gargouille pépia comme un oiseau apeuré et tenta de s'enfuir.Mais,à ce moment précis ,un premier rayon de soleil l'atteignit et le retour à son aspect de pierre commença.Déjà elle ne parvenait plus à dépêtrer ses griffes des feuilles de l'amandier pour s'envoler.Et en quelques instants ,changée en statue de pierre,elle fut,tout entière,captive de sa figure de jour.

     



    4507676621_a19b288222.jpg (image Fickr)

     

    La sorcière tenta de l'aider à se dégager.Mais c'était impossible .La gargouille de pierre,malgré sa petite taille ,pesait maintenant si lourd que la sorcière ne put même pas la bouger.Alors,après avoir longuement contemplé la bébé gargouille pétrifié ,elle murmura:

    - Comme tu es mignonne ma petite gargouillette perdue.

    Et elle  décida de la garder.

    Dès lors,chaque soir,au coucher du soleil ,elle nouait solidement un fil à une des pattes de la petite bête.Ainsi elle ne risquait pas de s'enfuir la nuit venue ,quand sonnaient les douze coups de minuit qui lui redonnaient vie.

    3322591525_e2894f7cc3.jpg(image Flickr)


    Au fil des saisons,la petite gargouille s'habitua à la sorcière.Elle oublia même le temps d'avant.

    Souvent elle demandait qu'on lui raconte comment elle avait été trouvée dans l'amandier.

    Bientôt la sorcière emmena sa gargouille dans ses promenades nocturnes.Elles volaient ensemble sous les étoiles ,la sorcière sur son balai ,la gargouille bondissant à ses cotés au bout d'une longue laisse.Mais il fallait faire attention car,à l'approche du matin ,la gargouille se changeait toujours en statue de pierre.

    Un jour eut lieu un ptremier accident.Comme souvent,la sorcière et la gargouille s'étaient promenées au claitr de lune .Sur les berges du fleuve un petit gravelot

     

     chantait dikdikdik.Elles cueillaient des framboises et 3563218959_8a966dee99.jpg

     

     

     

    (clic sur la photo)

    des myrtilles.Il faisait si bon qu'elles oublièrent l'heure.Aussi,quand elles arrivèrent à la porte du jardin,il était juste trop tard.

    La gargouille se changea en pierre ,tomba au sol et ne bougea plus.Ce n'est qu'à minuit qu'elle put se relever.

    Une autre fois,elle tomba sur le rosier du jardin et passa toute la journée couchée dans les épines.

    Mais la troisième fois fut bien plus grave.

    La troisième fois eut lieu ,comme les autres,au moment de l'aurore.Pour bien comprendre comment cet accident a pu se produire,il faut savoir que la gargouille avait grandi.Il y avait déjà longtemps qu'elle vivait chez la sorcière.

    Elle n'était plus le bébé trouvé dans l'amandier,mais une gargouille de bonne taille.

    Cette fois-ci,changée en pierre pendant qu'elle survolait la chaumière de la sorcière,c'est là qu'elle s'abattit.

    Elle pesait si lourd que le toit ne put l'arrêter et passa à travers tuiles et planchers en y faisant de grands trous.


    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit(clic sur la photo qui vous emmène sur les ravages de l'ouragan Dean aux Antilles)

     


    Cet accident fit comprendre à la sorcière qu'il était temps pour sa petite protégée de trouver un emploi à sa mesure.Elle se rendit au presbytère pour y prendre conseil .Le curé du village accepta de lui allouer,à l'essai,une place d'apprentie gargouille sur le clocher de l'Eglise.

    C'est un des rares cas connus de gargouille apprivoisée.On sait encore qu'après son enfance heureuse sur les faîtages de l'église du village ,la petite gargouille devint gargouille de cathédrale.

    Pendant la journée elle se tient immobile en haut de la cathédrale Notre-Dame à Paris. Mais chaque nuit elle s'envole,comme jadis,en compagnie de sa mère adoptive.

     



    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

     

     

    J'en ai une autre que j'aime bien aussi ,je vous la mettrai plus tard....Les bonnes choses doivent se laisser désirer....Cela dit,le livre entier est une petite merveille où bien des thèmes sont abordés ,tous liés à l'enfance.

    « Mon batik de Mongoliepavot..... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Juillet 2010 à 07:13
    mamazerty

    une grande dame, Elzbieta!

    2
    Lundi 5 Juillet 2010 à 08:09
    Oo° Kri °oO

    J'ai hâte de découvrir les autres histoires

     Ohhh j'adore ce genre de conte!

    3
    Lundi 5 Juillet 2010 à 08:09
    Jean

    Bonjour

    comme j'suisnouveau chez toi...

    je ne connaissais pas du tout....

    Sincèrement

    Jean

    4
    Lundi 5 Juillet 2010 à 09:20
    pichenette

    Bonjour Pyrausta. Voilà quelques jours que je n'étais pas venue te lire et chance! c'est un livre pour enfants, ce que je cherche pour mes petites nièces.

    5
    Lundi 5 Juillet 2010 à 10:31
    Primavera

    Hydrangea Macrophylla (Mophead Hydrangea), Close-up of Blue Flowers Photographie

    Bonjour,

    Merci de ton passage, je manque de temps ce matin pour lire ce conte, mais je reviendrai...il n'y a pas d'âge pour aimer les contes et les légendes, je vis d'ailleurs dans une région très riches en contes et légendes.

    Très bonne journée.

    Bisous

    6
    Lundi 5 Juillet 2010 à 10:34
    Jean-luc Marechal

    Un bel hommage à la dame et ses contines , très bien conté et superbement illustré , merci pour le partage.

    Bonne journée

     

    7
    Lundi 5 Juillet 2010 à 13:33
    Il est interessant t

    Est-ce l'histoire du stryge de Notre Dame de Paris ? Ce ne serait pas étonnant avec son air féroce il a un petit quelque choses de touchant ... j'ai du mal avec lesd contes... ils sont tellemetn loin de la vie que je n'arrive pas à m'évader avec eux et pourtant c'est touit doux et délicieux ! Bisous papillon, la petite amande pietine à n'en plus pouvoir d'attendre !

    8
    Lundi 5 Juillet 2010 à 14:21
    amaryllis

    je l'aime ce pseudo, il me colle aux fesses comme ce n'est pas dieu possible !!!Tiens, si tu veux faire connaissance avec le stryge, suis le lien ci après

    http://ndparis.free.fr/notredamedeparis/menus/paris_notredame_gargouilles.html

    bises

    9
    Lundi 5 Juillet 2010 à 17:57
    coquelicot

    j'adore le dessin il est sublime

    bon il m'est arrivé une merdouille je te raconterai par  mail

    des bisous

    10
    Lundi 5 Juillet 2010 à 19:21
    sonya
    je passe te souhaiter une très belle samaine gros bisous
    11
    Lundi 5 Juillet 2010 à 19:25
    pichenette

    En plus de tout, tu as des références latinistes!!!

    12
    Mercredi 7 Juillet 2010 à 07:53
    Mirdhyn

    Et entre les latinistes, les hellénistes il ne manque plus que les Cabalistes et avec le joli conte, le compte est bon, pour avancer …  

    Belle journée et belle Vie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :