• **Jusqu'à ce que la mort nous unisse** de K GIEBEL

      L'ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs , à l'image de certains regrets. L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne. C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide. Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière. Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer. Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité. Une quête qui va le conduire sur d'effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais. Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale...


    4703239645_e4d3f585dd.jpg

     

    Après avoir lu de cette auteure Terminus Elicius et Les morsures de l'ombre et adoré ces thrillers je me suis installée confortablement pour savourer Jusqu'à ce que la mort nous unisse .Déjà le titre me plaisait bien et la 4ème de couverture était alléchante.Peut être moins noire que les romans précédents mais souffler un peu fait aussi du bien.

    Las! Trois fois hélas! Je n'ai pas soufflé, je me suis essoufflée!!

    Partant du principe que cette auteure avait écrit des polars remarquables je me suis accrochée  et  j'ai terminé....La mort dans l'âme! Elle ne m'a pas,elle, unie à K. Giebel!


    L'histoire? Un guide de montagne ,Vincent,est hanté par le départ aussi  soudain qu'incompréhensible de sa femme avec un autre homme il y a 5 ans.Depuis il cherche à se venger et collectionne les aventures sans lendemain.Renfermé sur lui même,misogyne, il ne vit que pour la montagne et n'est pas très sympathique comme monsieur....

    Servane,jeune recrue de la gendarmerie ,arrive dans le village avec ,elle aussi,un passé qu'elle ne tient pas à rendre public.

    Ces deux êtres se rencontrent et entre eux se forme une amitié qui sera renforcée lorsque le meilleur ami ,copain d'enfance,de Vincent est retrouvé mort en montagne...Vincent ne croit pas un instant à la thèse de l'accident ni même du suicide et décide de mener son enquête aidé en cela par Servane ...

    Bon, c'est un peu du rabaché comme trame mais tout dépend de la manière dont c'est traité.

    et là,ça se gâte...J'ai vraiment cru me retrouver lisant du Frison Roche..Non que je conteste le talent de cet écrivain,loin de là ! mais l'ambiance ,l'entraide entre les guides et les montagnards ,les descriptions de la montagne etc....rien n'est neuf.

    La  petite différence c'est évidemment l'aspect policier et là....pas grand suspense (sauf pour le gentil qui en fait était un des méchants) et l'histoire d'amitié qui se transforme en amour.....Depuis que j'ai connu le "secret"  de Servane,je me suis dit:pourvu que Karine Giebel ne nous fasse pas le coup de les faire tomber amoureux! Et ben si!!!

    D'accord le roman n'a pas de happy end mais quand même....


    Alors ,pour résumer:Déception totale,style quelconque,roman à l'eau de rose....On passe.....



    « pavot.....Fleur inconnue »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ed
    Mardi 6 Juillet 2010 à 07:55
    ed

    il donne vraiment envie dele lire ce livre, gros bisous

    2
    Mardi 6 Juillet 2010 à 09:38
    Angélique

    Bonjour,

    Désolée, hier je n’ai pas pu mettre de commentaires suite à un soucis technique.

    je ne connaissais pas ce livre et cet auteur

    Douce journée

    bise

    3
    Mardi 6 Juillet 2010 à 10:07
    Zazimuth

    Voilà un titre qui sort de l'ordinaire !

    4
    Jeudi 8 Juillet 2010 à 10:04
    *.:。✿*Fleur de solei

    que c'est énervant quand ça se transforme en roman à l'eau de rose ! on est toujours déçu... car si on veut lire un roman à l'eau de rose, on va dans les collections adéquates...

    5
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 21:02
    Alex-Mot-à-Mots

    Ben flute, un titre à oublier, alors.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :