• **L'apprenti** de Tess GERRITSEN

    Depuis que Warren Hoyt croupit derrière les barreaux, l'inspecteur Jane Rizzoli, fleuron de la police criminelle de Boston, souffle un peu : ce tueur en série, surnommé le Chirurgien en raison de son habileté à manier le bistouri, lui a fait subir un calvaire qu'elle n'est pas près d'oublier. Le pire est à venir... Appelée sur les lieux d'un nouveau crime, elle constate que certains détails rappellent les méthodes de l'actuel prisonnier. A une différence de taille: si ce dernier s'attaquait à des femmes seules, le nouvel assassin, lui, n'hésite pas à s'en prendre à des couples. C'est le moment que choisit Hoyt pour s'évader de sa cellule. Dès lors, ce n'est plus un meurtrier qu'il faut arrêter, mais deux, qui ne trouvent rien de mieux que d'associer leurs "talents"...

     

     

    Bien entendu je fais tout à l'envers quand je découvre un auteur! j'ai lu le 3ème tome des aventures réccurentes de Jane Rizzoli et de Mora Isles.Emballée par celui ci j'ai dévoré le 2ème (l'apprenti) en me promettant de lire par la suite le 1er...et le 4ème qui vient de sortir.Comme je suis sympa avec vous je vais vous faire découvrir dans l'ordre...(ou à peu près)

     

    Donc,un inspecteur,Jane Rizzoli qui a eu maille à partir avec un tueur en série Warren Hoyt dans "le Chirugien".Elle a réussi à le faire mettre en prison mais n'est pas rassurée pour autant car ce psychopathe ,redoutablement intelligent ,l'a marquée durablement,à la fois physiquement (elle garde des cicatrices sur les mains de ce qu'il lui a infligé ) et bien entendu psychologiquement.

    Et voilà que des meutres sont commis,portant la signature du sérial killer....Impossible puisqu'il est détenu ...Alors un imitateur sans aucun doute mais avec quelques différences qui font que les policiers comprennent qu'ils ont à faire à un tueur aussi sadique que son inspirateur.


    Mais pourquoi le FBI ,en la personne de Gabriel Dean, est il sur l'enquête? Ce n'est pas du goût de Jane qui ne comprend pas cet intérêt...Ce n'est pas faute de poser la question à cet agent qui reste muet et détourne habilement la conversation..Il semble, cela dit ,au fait de "détails" que la police n'aurait pas perçus s'il n'avait pas indiqué là où il fallait chercher,comme les traces de sperme frais.ADN évident sauf que l'homme n'est pas fiché...

    Alors qu'ils continuent à découvrir des crimes anciens dûs au Dominateur comme il est surnommé par la police,une nouvelle terrifie Jane : Warren Hoyt s'est évadé et la provoque par le biais d'une neuropsychiatre ,le Dr O'Donnell.Il est clair que la prochaine cible des deux tueurs qui se sont associés sera l'inspecteur de police....

     

    Tout est imbriqué ,l'action est menée tambour battant,chaque personnage bien décortiqué , les psychopathes nanalysés dans ce qui les pousse à tuer ,à torturer...Point de vue intéresant donné par le neuropsychiatre:certains tueurs sont parfaitement normaux jusqu'au jour où ils ont un accident qui leur atteint les lobes frontaux du cerveau ,là où siège le centre de nos inhibitions.Etant endommagés ,ils n'offrent plus le garde fou qui fait que les gens dits "normaux" ne cèdent pas à la violence, à leurs fantasmes etc....

    Qu'en est il en réalité? J'imagine que Tess Gerritsen a dû se renseigner avant de donner ce postulat..Est ce que ça les absout pour autant? Là est la question...Question que Jane aura le temps de se poser...Comment y répondra t elle?

    « Blog de l'Autre!...Entre polar et réalité »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :