• **L'été tous les chats s'ennuient** de Philippe GEORGET

     Après avoir lu une critique dithyrambique sur le blog de GRIDOU et celui d'ONCLE PAUL à propos de cet écrivain Français de polar je me suis lancée à mon tour à la découverte de l'univers de romancier.

    Tout se passe à Perpignan et dans ses environs.Policier de terroir en somme mais pourquoi pas? C'est l'été , il fait une chaleur écrasante. Nous faisons la connaissance de Robert, retraité et veuf depuis trois ans.Un peu de mal à vivre cela mais il retourne comme tous les ans dans le camping où ils allaient en famille passer les vacances.C'est donc un habitué des lieux,Robert.

    Au cours d'une promenade sur la plage , il fait une rencontre dont il ne se relevera pas, on peut comprendre:

    "Et ce fut là, dans une minuscuke clairière façonnée oar la lutte mortelle de deux corps, qu'il découvrit le cadavre ensanglanté de la jeune Hollandaise

    Il y a aussi la disparition d'un homme, chauffeur de taxi José, disparition signalée par sa femme..C'est à cela que vont s'atteler le lieutenant de police Gilles Sebag et son équipier et ami Jacques Molina.Au départ, ils ne prennent pas trop au sérieux cette absence, le mari n'étant pas ce qu'on peut appeler un mari fidèle.Le lecteur a une étape d'avance sur les policiers car ils ont connaissance d'une disparition, celle d'une jeune Hollandaise! Décidément, le sol du Roussillon n'est pas une terre d'accueil pour les natifs du pays des tulipes.

    Au cours de l'enquête au sujet de José , les deux affaires se croisent et bientôt elles ne feront plus qu'une, d'autant plus importante que la jeune disparue est la fille d'un policier.

    Philippe Georget nous permet , à nous lecteurs, d'avoir des renseignements avant la police.Nous savons que le but du ravisseur d'Ingrid est d'abord un jeu.Un jeu avec Gilles Sebag ,ce jeune policier. Un jeu dont nous ne connaissons ni la finalité ni la cause, un jeu du chat et de la souris..D'où le titre...Mais, c'est Gilles Sebag le deuxième joueur  puisqu'il reçoit des lettres nominatives qui lui indiquent la marche à suivre s'il veut retrouver la jeune disparue.Qui est le chat, qui est la souris? 

    Ici nous ne sommes pas dans l'action rapide des auteurs Américains.Pas d'experts en tout genre pour aider l'enquête, pas de profiler.Nous sommes en France, avec la description savoureuse des paysages du Roussillon,la langue catalane égrènée ici où là.

    Nous avons une équipe de policiers qui cherchent des indices, lentement, méthodiquement.Progression au coup par coup, nous en arrivons même presque,presque, à douter de l'issue heureuse comme dans tout bon policier.

    Ce Gilles Sebag, il faut en parler car c'est un policier atypique.Il n'est pas voué corps et âme , 24/24 h à son métier comme on a l'habitude d'en connaitre.Il est plutot désabusé,sans véritable élan pour ce travail difficile.Pour lui, priorité à sa famille.Sa femme, dont il est éperdument amoureux malgré les 20 années de vie commune , et ses deux enfants, Léo et Séverine, adolescents.Il aime aussi les jeux de mots,  vaseux parfois, il faut l'avouer. "A chaque jour suffit sa flemme.Telle était sa devise". Il marche aussi beaucoup et nous avons alors des descriptions dignes d'un guide touristique, à créer l'envie de partir en vacances là bas!

    Problèmes actuels dans la vie personnelle de Gilles qui entament son envie de résoudre cette affaire: Ses deux enfants revendiquent une envie de liberté et surtout, sa femme lui ment...Est ce que, malgré les preuves amoureuses qu'elle lui donne, Claire aurait une vie cachée, un amant? 

    C'est par petites touches que Philippe Georget inclut des éléments de vie personnelle de ses personnages , de Gilles Sebag mais aussi de ceux qui l'entourent au commissariat.

    Et c'est ce qui rend ce policier (et non pas  thriller) intéressant. Philippe Sebag nous éloigne avec son style des romans policiers auxquels nous sommes habitués.Pas de descriptions sanguinolentes, pas de courses poursuites, mais une montée du suspense extrêmement maitrisée, qui s'accelère au moment même où Gilles Sebag est encore plus disponible que d'habitude puisque sa femme est partie en vacances toute seule et ses enfants itou.Les éléments du puzzle enfin s'assemblent ....

    Personnage attachant, roman policier bien de chez nous, même si je doute, par moments, des horaires d'un lieutenant en charge d'une enquête.Qu'importe! Philippe GEORGET a un style bien à lui,un français impeccable.Un très agréable moment de lecture qui fait que je vais m'empresser de suivre les enquêtes de ce policier attachant.

     

    « **Zona Frigida** de Anne B.RAGDECiel du 12 Juillet vers 22 heures »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 12:17

    Et je suis sûr Pyrausta que tu aimeras une autre aventure de Gilles Sebag dans Les violents de l'automne. Beaucoup plus enlevé, et dont l'intrigue se nourrit de l'Histoire. Mais Les paradoxes du Cerf-volant, c'est très bien aussi. Un auteur à suivre, même si on pratique plus comme moi le jogging.

    Amitiés

    2
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 12:22

    @ Paul je n'ai jamais pratiqué le sport..je le laisse généreusement aux autres...Bien d'accord , un auteur à suivre

    Bonne journée Paul

    3
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 13:58
    Fabymary POPPINS

    interessant en effet, bises

    4
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 14:04

    un auteur à découvrir, ta présentation comme toujours est très attirante 

    j'aime lire des policiers et encore mieux des français ou européen, mais là ça me changera de Thilliez.............

    bisous

    patricia

    5
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 16:27

    Faby oui interessant

    @ Patricia Aucun rapport avec Thilliez, Chattam,Lemaitre, Fitzek ou Giebel.Je dirais plus tranquille pour nos petits nerfs. 

    Bisous

    6
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 17:06

    je viens de t'envoyer un mail pour les rubriques!

    Bisous

    7
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 17:12

    un grand merci pour ton passage chez moi.

    Un livre à découvrir je pense

    amicalement

    criquette

    8
    Vendredi 20 Juillet 2012 à 20:08

    @ Jacqueline  je viens de voir ton mail.Merci...Je vais m'y pencher mais pas sure d'y arriver.OB est plus simple tout de même.

    Bisous

    @ Criquette Si on aime les policiers oui il est à découvrir.

    Bonne soirée à toi.

    9
    Dimanche 22 Juillet 2012 à 13:07
    Vieille Marmotte

    Tous les ingédients réunis pour que j'en fasse une prochaine lecture !

    J'adore ton expression " .... malgré 20 ans de mariage ..." ! Claire aurait-elle quelques liens amoureux avec le tueur d'Ingrid ?

    ça y est, je suis dans le polar !

    10
    Lundi 23 Juillet 2012 à 12:24

    @ Marmouillette. Gilles Sebag le dit lui même pour "le malgré les 20 ans..." Et Claire n'a pas de liens amoureux avec le tueur..Tu devrais ecrire des polars, toi!!  Et pis je n'ai pas dit qu'Ingrid...Non je me tais!! Lis le! 

    Bisous

    11
    Mercredi 25 Juillet 2012 à 01:40
    Le Papou

    Tu auras ce message à ton retour en espérant que tes vacances furent super. J'ai noté celui-là cherchant toujours des polars régionaux. (Manière de voyager !)

    Le Papou

    12
    Lundi 30 Juillet 2012 à 13:29
    Alex-Mot-à-Mots

    Je l'ai ratté chez l"oncle Paul, mais je le note chez toi.

    13
    Vendredi 26 Octobre 2012 à 19:40
    LIliba

    J'adore le titre !

    14
    Vendredi 26 Octobre 2012 à 20:48
    Le Papou

    J'ai l'intention de me faire un petit challenge perso style : un roman policier par région de France, voilà un bon exemple pour la Catalogne. merci

     

    Le Papou

    15
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 19:26

    ce résumé est bigrement tentant!!!!je note!!

    16
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 20:09

    @ Papou J'attends ton avis (régional)

    @ Alex. On verra ce que tu en penses.

    @ Liliba Oui c'est vrai qu'il est drôle

    @ Titoulematou Je pense que tu ne seras pas déçue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :