• **La preuve de sang** de Thomas H.COOK

     Deuxième livre de cet auteur , après Les feuilles mortes, qui me séduit de plus en plus.

    Jackson Kinley,la quarantaine, est auteur de livres sur des cas judiciaires importants.Sans doute tient il sa passion des enquêtes et des mystères de sa grand mère Dollar (et oui, c'est son nom) qui lui lisait quand il était petit la gazette de la police racontant des histoires de crimes abominables.

    C'est son ami Ray qui a trouvé sa grand mère décédée .Kinley ne savait pas ,alors, qu'il reviendrait dans sa petite ville natale,Sequoyah, deux mois après l'enterrement mais cette fois pour son ami Ray mort d'une crise cardiaque dans le canyon, là où ils avaient joué , enfants.

    Séréna, la fille de Ray, est contente de le voir mais son ex femme , Loïs, lui réserve un accueil mitigé. En fait Séréna soupçonne que la mort de son père n'est pas "naturelle" et demande à Kinley de l'aide. Pour cela, elle lui révèle que Ray était en train de travailler sur une vieille histoire remontant 37 ans en arrière. A l'époque , il y avait eu la disparition d'une jeune fille ,Ellie Dinker, jamais retrouvée et un homme avait été appréhendé, un ouvrier du nom de Charles  Overton, condamné en cinq jours de temps et exécuté.

    Kinley décide de se plonger dans l'affaire et comprend que si Loïs, l'ex femme de Ray, n'était pas très enchantée de le voir, c'est parce qu'elle avait subtilisé quelques dossiers , dossiers menant à Dora Overton, la fille de Charles  mais aussi la maitresse de Ray.

    C'est donc à une enquête minutieuse que nous assistons avec les quelques protagonistes de l'époque qui sont encore en vie,un plongeon dans les années 50 dans une petite ville , pleine d'a priori, à la  mentalité austère. Dossiers du procès, témoignages, tout converge vers la culpabilité de Charles Overton.

    Mais quel aurait été le but de cet homme replié sur lui même depuis son retour de guerre? Il attendait un enfant, sa vie semblait banale.Il n'avait rien d'un psychopathe mais semblait plutot un perdant.Très vite la conviction de l'innocence de Charles émerge dans l'esprit de Kinley mais alors si ce n'est pas lui, qui est ce? Et où se trouve Ellie Dinker dont on n'a retrouvé que la robe verte ensanglantée dans la forêt, les chaussures et la manivelle ayant servi à l'assassinat supposé dans le camion de Charles, Charles qui souffrait beaucoup de l'estomac ce jour là, détail important.

    Nous assistons à la longue recherche de Kinley comme si c'était pour l'un de ses livres: Minutes du procès, recherches de preuves, arrestation de Charles Overton,son apathie, tout cela entremelés de souvenirs d'autres affaires sur lesquelles Kinley a travaillé.Sous ses yeux, des détails qui sont passés inaperçus au moment révèlent des incohérences.

    Tout ceci sur un rythme assez lent et pourtant jamais ennuyeux,T.Cook nous donnant très souvent un indice qui va relancer notre intérêt.Nous sommes dans l'ambiance d'une petite ville où la vie semble au ralenti,sans grands changements depuis les années 50.Ni du point de vue infrastructure ni du point de vue état d'esprit.Pour tout le monde, Charles Overton était coupable, la vie privée est toujours sujette aux ragots.

    Kinley avance avec une grande question que lui posait souvent Ray: Faut il à tout prix connaitre la vérité? Et kinley répond toujours "oui"...Mais ne va t il pas faire des découvertes qui vont tout remettre en cause ,même dans sa propre vie? 

    Thomas H.Cook est un grand auteur (et le livre   que je suis en train de dévorer ne peut pas entamer cette affirmation) qui maitrise très bien les allers retours présent-avenir, le suspense constant.Tout est fait pour que nous nous fassions notre propre idée de "qui"? mais , heureusement pour nous, nous nous trompons! 

    Un bémol : la fin..Autant tout a été clair depuis le début, autant le final nous plonge dans un épais brouillard...D'un seul coup nous sommes propulsés dans les souvenirs quelque peu embrouillés de Kinley à 3 ans (ce qui psychologiquement est normal ) et c'est là que tout est dévoilé.Mais défense de le lire !! Laissez venir à vous ce moment pour le moins déroutant qui a fait que j'ai dû lire plusieurs fois ce passage pour être bien sûre d'avoir compris.

    Mais surtout que ce petit reproche ne vous empêche pas de lire ce polar qui,sans  descriptif gore, nous interroge sur le poids du passé, des secrets de famille, avec en filigrane la question de la peine de mort.

     

                                                           

    « Interpol'Art Christophe Colomb et Luciano Pavarotti »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 12:21
    Asphodèle85

    Tu donnes envie en tout cas !!! Je ne suis pas une adepte de l'hémoglobine à tout prix et un polar qui allie psychologie ce n'est pas plus mal ! Pyrausta, je souffre de ne plus recevoir les news de tes  nouveaux billets !!! Pas cool EKLABLOG pour ça !!! J'ai l'impression que tu es dans un monde parallèle !!! Gros bisous♥

    Et j'ai noté l'auteur des fois que je le croise à U en faisant mes courses....

    2
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 12:45

    Il y a quelques temps, j'avais lu Les feuilles mortes de cet auteur et j'avais bien aimé. Alors oui pourquoi pas celui-ci !!

    3
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 13:24

    @ Asphodele Celui là est tres bien pour l'atmosphere, l'analyse du poids du passé et du secret familial, celui qui va suivre est encore meilleur..Pour la news, donne moi , en MP, celle sous laquelle tu t'es inscrite, je vais vérifier si tu l'es..J'ai le cas de mon amie qui n'était en fait pas inscrite alors qu'elle l'avait fait 2 fois! La 3eme a été la bonne...

    Monde parallele oui, mais j'arrive à te rejoindre tout de même!! gros bisous 

    @ Lilibook Les feuilles mortes, mon 1er est très bien mais celui ci encore supérieur, pour moi ,et celui qui suivra également.

     

    4
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 16:17

    Je ne connaissais pas cet auteur mais j'aime bien les polars qui se penchent sur les gens "ordinaires" plutôt que sur les milieux du crîme organisé, ça devrait me plaire donc... Bises et belles soirées

    5
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 17:20

    Bonjour Pyrausta, enfin tu reviens aux chroniques littéraires ! Mais attention, que ce soit Cook ou un autre, essaie de diversifier tes lectures et les auteurs. Sinon tu risques d'avoir une indigestion !

    Amitiés

    6
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 18:09
    Marie K010

    Hello Pyrausta, c'est vrai que tu donnes bigrement envie de le lire. Je viens de commencer autre chose, un livre que vient de m'offrir un de mes fils, pas mal du tout d'ailleurs, dommage que je n'aie en ce moment pas beaucoup de temps pour me plonger à fond dans un bouquin (sous peine de m'endormir de fatigue si c'est le soir car mes nuits sont courtes). Je retiens le titre.

    7
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 19:26

    @ Esclarmonde Si tu aimes les polars sur les gens ordinairesn cet auteur est fait pour toi! Bises et bonne soirée à toi aussi

    @Oncle Paul Y en a qui se sont plaints..J'ai fini "les leçons du mal" je vais vite en faire un article et puis je laisserai "du sang sur l'autel" pour me plonger dans le dernier Thilliez ou le dernier Lemaitre...A moins que ce ne soit un autre...A voir...

    @ Marie Merci c'est gentil.Qu'as tu commencé? Bonne soirée 

    8
    Samedi 13 Octobre 2012 à 23:41
    Le Papou

    J'ai beaucoup lu Cook et puis...je me suis diversifié

    Bises

    Le Papou

    9
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 08:40
    Alex-Mot-à-Mots

    Un auteur de polar que j'aime bien, très "classique".

    10
    Mouneluna77 Profil de Mouneluna77
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 11:29

    il me semble avoir lu un de ses bouquins.

    je vais essayer celuis la, je suis trés polar et thriller

    bisous

    11
    Mardi 16 Octobre 2012 à 22:55

    je ne connais pas Thomas Cook, mais à vite aller acheter à ce que je vois ici

    bisous

    patricia

    12
    Dimanche 21 Octobre 2012 à 22:51

    Et bien, j'ai très envie de me laisser tenter :)

    13
    Vendredi 26 Octobre 2012 à 19:38
    Liliba

    Un auteur qu'il faudrait que je relise un de ces jours...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :