• Le sot l'y laisse

    Aujourd'hui un peu de cuisine...Une idée d'étymologie qui m'a été soumise par un fan de cuisine

     

    Qu'est ce donc que ce "sot l' y laisse" ou "solilesse" selon l'orthographe de l'Amérique du Nord? Je n'en connaissais ni le nom ni  l'etymologie  mais je peux vous assurer que mes papilles ,elles,oui!!

     

     

    Deux hypothèses sur la signification de ce mot s'affrontent. Les deux « écoles » s'accordent toutefois sur le fait qu'il s'agit d'une partie du poulet au goût très apprécié mais néanmoins peu connue, d'où son nom qui signifie : « seul un sot laisserait ce morceau sans le manger ».


    Une analyse précise des hypothèses permet de « trancher » logiquement entre les deux définitions. La dernière édition du Grand Robert indique clairement : « Morceau de chair très fine, de chaque côté de la carcasse d'une volaille, au-dessus du croupion (assez peu apparente pour que « le sot l'y laisse » par ignorance). »


    Les sot-l'y-laisse (remarquez l'orthographe au pluriel) sont deux morceaux de chair de volaille situés de chaque côté de la colonne dorsale, comme sur l'illustration, entre la base des cuisses et la base des ailes. Certains dictionnaires reprennent cette idée mais en les plaçant toutefois « juste au-dessus du croupion », ce qui correspond mal à la morphologie réelle du poulet (elles sont plutôt sur le dos). Qui plus est, si les parties concernées étaient bien celles-ci, alors aucun sot n'aurait jamais oublié de les manger : elles sont trop visibles et bien situées. Néanmoins, il est vrai que ces deux morceaux de chair, dont le véritable nom est « médaillon », sont fins, très tendres et leur goût peu marqué est très proche de celui des suprêmes. Il est donc normal de les apprécier eux aussi.


    Selon certains, le véritable sot-l'y-laisse correspond en fait à l'ensemble du croupion, exclusivement dans les volailles rôties, et plus spécialement dans le poulet. Autour des dernières minuscules vertèbres du coccyx se trouve une chair moelleuse car assez grasse et recouverte d'une peau croustillante. À cet endroit, ce morceau est volontiers dédaigné et peut être oublié. L'origine du mot est ainsi retrouvée, d'autant qu'il a toujours été indiqué au singulier (une partie du poulet et non pas deux).

    La forme particulière de cet organe, une fois plumé, le fait nommer également « as de pique », même à l'état cru.

     

    Astuce:

    Beaucoup de personnes retirent et jettent le croupion des volailles avant de les faire rôtir, car elles trouvent un goût amer et écœurant à ce morceau. (Perso,je ne retire pas le croupion mais ne le mange pas...Cela dit, je sais qu'autour de moi certains en sont friands...)

    Pour éviter cela, il faut extraire la glande uropygienne avant la cuisson, car la matière de couleur jaune contenue dans cette petite poche, qui sert au volatile à lisser et à imperméabiliser ses plumes, communique un très mauvais goût à l'ensemble de la chair en fondant à la cuisson.

    L'ignorance de ce geste indispensable pour pouvoir apprécier le sot-l'y-laisse est peut-être une explication complémentaire du mot.

     

    Commercialement, le terme sot-l'y-laisse est défini par l'UNECE comme étant la viande située au creux de chaque os iliaque. Largement en contact avec l'os, c'est l'un des morceaux les plus rouges des volailles. Le terme médaillon correspond à une présentation de la viande sous forme de rondelle épaisse.(Merci à Wikipédia)

     

    Ce n'est pas le tout!!! il est l'heure d'aller faire à manger!! Et devinez quoi?

     

    « Yvan Rebroff**Sang Pitié** de M.ROBERT »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Août 2010 à 10:13
    canelle56

    Mon pere serait là il te dirait "tu n'y connais rien c'est le meilleur morceau....."bises à toi

    2
    Mardi 31 Août 2010 à 10:47
    Fleur de soleil

    J'ignorais le nom de ces petits morceaux, mais je peux te dire que je les mange ! En fait dans la famille nous mangeons tout dans le poulet, il y a les spécialistes des ailes, ceux du croupion, ceux de la carcasse... à la fin il ne reste que les os, bien nettoyés !

    Bon tout ça c'est bien beau mais tu m'as donné envie de manger du poulet, je sent d'ici la bonne odeur ! Je m'invite à manger ce midi chez toi hihi

    3
    Mardi 31 Août 2010 à 15:43
    Pichenette

    Bonjour Pyrausta. Quel plaisir de retrouver ton blog après quelque temps de farniente et d'apprendre des choses! Il va me falloir du temps pour rattraper tout ce que j'ai manqué! Je connaissais le sot l'y laisse mais je ne savais pas qu'il pouvait y avoir discussion sur son emplacement. De toutes façons, quand tu dépiotes, tu ne laisses rien!

    4
    Mardi 31 Août 2010 à 18:03
    Martine27

    Je me garde toujours ces deux délicieux petits morceaux pour la fin

    5
    Mardi 31 Août 2010 à 18:03
    Cathy

    moi detoute façon quand je mange du poulet, je mange tout ce qui se mange, j'adore ça !

    et en fait, je ne savais pas comment cette partie s'appelait, je le sais depuis que ma fille me l'a dit (elle est dans l'hotellerie, donc elle apprend quand mm des trucs en cuisine ...!) on en a mangé hier du poulet justement et c'est trop trop bon !!

    à bientot gros bisous ...

    (pour t'envoyer un mail c'est plus possible ????)

    6
    Mardi 31 Août 2010 à 21:10
    Philibert

    Une collègue m'a fait découvrir ce terme que je ne connaissais pas. J'avais trouvé ça vraiment très marrant comme dénomination. Je le mange sans me poser de questions!

    7
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 10:24
    virjaja

    il y a un resto en ville qui porte ce nom...mais je ne sais pas si ils servent ce morceau. gros bisous.cathy

    8
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 19:30
    martine

    Je ne suis pas sotte !

    9
    Mercredi 1er Septembre 2010 à 23:05
    LADY MARIANNE

    je connaissais cette expression -
    le croupion est bien trop gras je le  coupe avant cuisson !
    ça me donne faim mais cuire un poulet à 23 H ce n'est pas génial !!
    bonne nuit   bises audoises   lady marianne

    10
    Jeudi 2 Septembre 2010 à 21:25
    Ramu

    Je n'imaginais pas!Merci et bonne soirée!

    11
    Vendredi 3 Septembre 2010 à 10:15
    JACQUELINE/Mina

    magie du souvenir...maman m'avait appris à retirer le petit bout du bout afin de cuire le poulet avec son croupion!!! Et elle l'avait appris de ma grand mère qui l'avait appris de sa mère......

    Bonne journée Bella!!!

    Baci

     

    12
    Jeudi 9 Septembre 2010 à 18:19
    Xavier Mirdhyn

    Haaaaaaaaaaa c'est ça !

    13
    Vendredi 10 Septembre 2010 à 15:47
    Xavier Mirdhyn

    Humour Belge ou Britanique tu peux pas comprendre ... ;) ;) ;) ^^^^

    14
    Samedi 11 Septembre 2010 à 19:28
    dame de choeur

    J'adore .....c'est une viande très tendre et très gouteuse ....ça y est...j'ai faim !!!bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :