• **Le violon d'Hitler**de I SHAMIR

    Je remets cet article car le prochain sera la suite de celui là....

     

     


    Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us  Pourquoi Hitler a-t-il ordonné l'exécution d'un violoniste engagé dans l'armée allemande? Cinquante ans plus tard, Gal Knobel, virtuose du violon et ancien agent spécialisé dans la traque des nazis, est chargé de découvrir le secret qui provoqua la rage d'Hitler. Il lui faudra remonter le fil de l'Histoire jusqu'à Rossi, un compositeur juif vénitien, mystérieusement disparu en 1630...



    Emballée ,j'ai été emballée par ce livre!!! Nous naviguons dans la musique baroque ,nous traversons les époques allant de l'Allemagne nazie,repassant par l'Italie du XVIème siècle et nous reprojetant de nos jours....Tout ça pour trouver pourquoi un jeune violoniste engagé dans l'armée allemande ,ami d'un gradé au sein de la Wehrmarcht a été fusillé (par ce même ami d'ailleurs...) après avoir fait un concert et après avoir montré des papiers ( conservés dans une sacoche), papiers qui mettent Hitler dans un état de rage épouvantable...

     

    Cette recherche est confiée à Gal Knobel par un cardinal français qui,à 10 ans ,avait assisté à cette scène incroyable ,ce qui l'avait incité à faire ses propres recherches sur les anciens nazis protégés et envoyés dans d'autres pays par des membres puissants de l'Eglise (il y est fait allusion d'ailleurs à Pie XII,ce qui fait bizarre quand on songe à la polémique actuelle ...)
    .
    Pourquoi Gal Knobel? Et bien parce qu'il est violoniste et surtout ancien agent chargé de la traque des nazis ,avec donc un réseau lui permettant d'aller plus loin dans ses recherches...Et coincidence extraordinaire il a ,à son repertoire,des oeuvres de Salomone Rossi ,tout comme Gustav Schultz qui a été tué pour avoir fait aussi des recherches et abouti à des conclusions manifestement top secret concernant ce musicien vivant à Mantoue.

    Le réseau se mobilise ,dont une certaine Eve..pour l'aider car ses premières recherches dérangent manifestement ,tout comme en 1940...Tout recommence et c'est la course contre le temps qui s'engage car Gal et le Cardinal veulent parvenir à comprendre,à découvrir ce secret  mettant en scène Salomone Rossi,sa soeur et Monteverdi,pére de" l'Orféo",considéré comme le 1er opéra....mais qui suscite encore de très vives,et peut etre mortelles , réactions au sein même de l'Eglise d'aujourd'hui.

    Jusqu'au bout ,ou presque, le mystère reste entier ,même si on croit comprendre ,car évidemment si la chose s'avérait exacte beaucoup de certitudes seraient  remises en cause...Et jusqu'à la dernière note du violon ,c'est à dire la toute dernière page,vous êtes pris dans ce livre ,manipulé pour notre plus grand plaisir.

    Extrait de l'orféo de Monteverdi



     

    Extrait d'un site que vous pourrez consulter en cliquant LA  si vous désirez en savoir un peu plus sur la vie et la place des Juifs en Italie pendant la Renaissance.C'est là aussi que j'ai appris d'où vient le terme de" ghetto" C'est dans la République de Venise, en 1516, que ce quartier a pour la première fois été appelé ghetto, après que le Conseil des Dix a décidé de regrouper leur communauté à Cannaregio, site occupé par une ancienne fonderie (en italien geto signifie « fusion »).

     

    "On sait peu de choses en fait de la vie de Salomone Rossi. Il est né probablement en 1570 dans une famille juive italienne. Il espérait d'abord étudier la philosophie, mais son talent musical était si puissant, que la musique lui était devenue une vocation. Il avait reçu une éducation talmudique forte, qui le désignait comme rabbin. Jeune violoniste virtuose il rejoignit Mantoue, à la fois la communauté juive, douce aux juifs, et pour suivre surtout les cours de Monteverdi, l'immense compositeur. Chanteur excellent, violoniste et altiste (d'ailleurs il semble qu'il sera surtout altiste à la cour), il a trouvé refuge à sa mesure auprès de la cour de Mantoue en Lombardie . Il a été employé en permanence depuis 1587. Et même temps il s'occupait à la composition sous la direction de Claudio Monteverdi qui en fit un de ses élèves préférés. Monteverdi aura régné à Mantoue auprès de l'orchestre de la cour entre 1590-1612. Puis il céda aux sirènes de Venise. Car il faut savoir que les petits états se faisaient concurrence, comme des clubs de football ils s'arrachaient les musiciens et les chanteurs. Mantoue, petite ville entre Rome et Milan devint par son faste, son luxe, ses musiciens de cour un phare de la Renaissance. Salomone Rossi devint suffisamment célèbre pour être en mesure de publier très tôt ses premiers madrigaux et compositions profanes (danses, musiques d'apparat,...).qui firent son succès. Immergé dans la vie culturelle de toute la ville, Rossi jouait une place prépondérante dans la vie musicale de la cour du prince de la ville, surtout après le départ de Monteverdi. Il fut alors le musicien officiel du théâtre de Mantoue. Le prince Francesco IV Gonzaga avait une grande estime pour lui et il le libéra en 1606 de l'obligation de porter l'étoile jaune sur son vêtement. Le successeur le Duc Francesco II ne renouvela ce privilège que pour six jours !"

     


    Evidemment un peu de Salomone Rossi que j'ai découvert grâce à ce livre

     



    Si voulez en écouter plus ,rendez vous sur Youtube!!

    « En pensant à Fleur de SoleilLes freres Taloche »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Octobre 2010 à 14:58
    pichenette

    Quel plaisir de retrouver le chemin de ton blogue avec un article aussi complet que celui-ci! Cela me manquait.

    2
    Lundi 11 Octobre 2010 à 17:18
    *.:。✿*Fleur de solei

    Quand j'ai commencé à lire Hitler et nazis, je me suis dis, non ce n'est pas pour moi ! Heureusement que j'ai lu l'article jusqu'au bout ! Sinon comment j'aurais fait pour le rajouter à ma liste ?

    Ca ne m'étonne pas que tu aies été emballée par ce livre !

    bisous mon papillon

    3
    Lundi 11 Octobre 2010 à 17:27
    LADY MARIANNE

    une belle histoire triste ou un roman donc un scénario arrangé ??
    Je n'arrive pas à le savoir en lisant les explications -
    bises audoises    lady marianne

     

    pourquoi ne pas nous parler de Reims et de ta belle région ???

    4
    Lundi 11 Octobre 2010 à 22:07
    jardin zen

    bonsoir .....je l'ai lu quasi d'une seule traite ,passionnéepar cette enquête et tous les dessous qu'elle remonte ....
    j'ignorais une suite ...
    je viens de lire que tu n'as plus trop le feu sacré .....moi ,j'aime ce que tu nous proposes ...as-tu envie d'évoluer ,de changer des choses ??
    amitiés et bizzz de la jardin zen

    5
    Mardi 12 Octobre 2010 à 12:04
    cathy

    en effet ce doit etre un roman plutot pas mal .... une intrigue avec un fond historique moi j'aime ! et l'italie à cette époque me fait bien réver encore ... mm s'il n'y a pas que ça, je pense que l'ensemble doit etre vraiment passionnant ... je le note mais c'est pas raisonnable, j'ai ma liste de livres à lire qui s'allonge !! hihihi

    j'ai pensé à toi dimanche quand j'ai su qu'un film allait sortir "elle s'appelait Sarah" (je pense que c'est le bon titre ...) j'ai très envie d'aller le voir, c'est un film que je ne veux pas rater ... et toi ???

    bisous à bientot

    6
    Mardi 12 Octobre 2010 à 13:38
    Marcozeblog

    Un bon moment de lecture effectivement qui commence avec un prologue fascinant. Je me souviens néanmoins que la révélation du mystère m'avait un peu déçu. La toute fin du roman est originale pourtant ... A bientôt. Marco.

    7
    Mardi 12 Octobre 2010 à 23:29
    pichenette

    Oh! J'ai lu ton com sur mon blogue avant de lire ta réponse ici! Et ta perte d'enthousiasme me donne envie de te citer:

    Aime-moi moins mais aime-moi longtemps!  (Film: les chansons d'amour .)

    C'est un réel plaisir de te lire, alors peut-être écris moins souvent, sans souci du blogrank (dont on se f...!), mais continue! Il n'y a qu'à lire ce que tu as écrit plus haut, c'est vraiment bien, intéressant, instructif.

    8
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 08:56
    Marcozeblog

    Non, je n'ai pas lu "Via Vaticana". Je garde cette idée de lecture dans un coin de ma tête si tu me dis que c'est bien. Ciao

    9
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 21:09
    Philippe D

    Un livre qui pourrait plaire à mon fils, passionné d'histoire et "spécialiste" des guerres.

    10
    Mercredi 15 Août 2012 à 17:12

    Merci, tu me fais découvrir deux lectures qui vont me convenir, sans aucuns doutes.

    11
    Mercredi 15 Août 2012 à 18:48

    @ Ammon J'en suis ravie 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :