• Paco Ibanez

     

    Je l'ai découvert quand je faisais de l'espagnol au lycée(c'est d'ailleurs la seule chose vraiment intéressante que cette prof m'aie léguée...ah si!! la recette de la paella,mais en français.........)

     

    Fils d'un sympathisant anarchiste espagnol qui fut interné avec d'autres républicains dans le camp d'Argelès par les autorités de Vichy, Paco Ibañez émigre en France avec sa famille en 1948 après la deuxième guerre mondiale. Comme Leny Escudéro commence alors un véritable exil.

    Paco Ibañez commence sa carrière de compositeur dans les années 50 en accompagnant la chanteuse Carmela (surnommée la Piaf espagnole) dans les cabarets parisiens, en mettant en musique des textes de Frédérico Garcia Lorca, Antonio Machado et Pablo Néruda.(j'adore ces poètes! "el Canto General" de Néruda est une oeuvre unique)

    On le retrouve aux côtés de Frédérico Garcia Lorca et Gabriel Celaya pour lutter contre le régime de Franco, car Paco Ibañez est un chanteur engagé, libertaire qui ne cache pas ses convictions.

    Paco Ibañez rencontre Georges Brassens en 1963 et le considère, au même titre que Atahualpa Yupanqui, comme l'un de ses "pères". En 1964 il met en musique des poèmes de Frédérico Garcia Lorca et sort un album dont Salvator Dali lui offre le dessin de la pochette. Puis suit un deuxième album "L'espagnol d'Aubervilliers" avec des textes de Luis de Gõngora.En 1969, il chante pour les étudiants, dans des galas de soutiens et de solidarité avec le peuple espagnol. De là son surnom "La voix de l'Espagne" et chante devant une salle archi-comble à l'Olympia. Paco Ibañez fait une tournée dans les pays d'Amérique du Sud où pointent déjà des dictatures. On le retrouve à la Fête de l'Huma aux côté de Joan Baez et de Mikis Théodorakis( tout juste sorti des prisons grecs car jugé pour délit d'opinion par le régime des colonels).

     

         En 1971, victime de la censure et de la répression du régime, Paco Ibañez rentre en France après avoir élu domicile en Espagne pour un temps. En 1977 sort un album avec sur une face Paco Ibañez qui chante Pablo Neruda et l'autre le Cuarteto Cedron. Paco Ibañez traduit Brassens en castillan et entame une tournée mondiale en 1979.

     

         Paco Ibañez a mis en musique des poèmes de José Agustin Goytisolo avec lequel il a partagé des idées comme la suprématie de l'humain sur le pouvoir et l'argent ou bien l'éveil des consciences. Dernièrement il a composé également sur des textes de Renaud Chavanne qu'il considère comme le François Villon contemporain.

     

         Paco Ibañez n'a jamais lui-même écrit de chansons . A signaler qu'il a refusé la médaille des "Arts et des Lettres" que voulait lui remettre Jack Lang, en 1983 et 1987. Depuis 1990, Paco Ibañez s'est installé définitivement en Espagne.

     

    Il y a quelques années j'ai eu l'immense privilege de le voir en concert à Reims.Inutile de préciser que c'était à guichet fermé...Ca a été pour moi un moment très fort.Il a une présence sur scene et pourtant il n'a que sa guitare  comme support. 

     

    Como tu

     

     

    A galopar (poème d'Alberti ,déclamé par le poète lui même,émouvant non?)

     

     

     

     

    « Soseki :HaikusDemain...... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Juin 2010 à 08:03
    *.:。✿*Fleur de solei

    C'est surprenant de constater comme tous les prof d'espagnol se ressemblent : c'est apparement le meme type d'enseignement que recevaient ceux qui etudiaient l'espagnol, en cette lointaine epoque ou j'etais au lycee (moi je faisais italien et ce n'etait pas du tout le meme chose)

    2
    Vendredi 11 Juin 2010 à 14:59
    canelle56

    Humm.....j'adore!!!! merci

    bonne soirée

    bises

    3
    Vendredi 11 Juin 2010 à 20:35
    LADY MARIANNE

    bonsoir Pyrostha !
    il a eu raison de refuser cette madaille !!  ils la donnent à n'importe qui -
    un homme d'honneur qui oeuvre pour de grandes causes -
    dommage pour le poème pas de traduction alors ???
    bon week- end    bises amicales   Lady Marianne

     

    4
    Vendredi 11 Juin 2010 à 21:08
    *.:。✿*Fleur de solei

    je n'ai jamais tres bien compris la methode d'enseignement des langues etrangeres en france ! ce qui est sur c'est qu'elle n'est pas bonne, il n'y a qu'a voir le faible niveau des français dans cette discipline. Quand tu vois avec quelle facilité les étrangers parlent le français, ça laisse songeur...

    enfin heureusement qu'il y a quelques bons prof... mais pas assez...

    5
    Lundi 14 Juin 2010 à 21:55
    mimi

    Ne sois pas surprise par ce nouveau site, je l'ai consacré uniquement à la littérature. LES PLAISIRS DE MIMI continuent bien sûr avec toutes les autres rubriques( dont fil de soie).

    Je voudrais te dire merci pour ce moment nostalgique de Paco Ibanez et des chants que tu as retenus . J'ai trouvé émouvante l'intervention d'Alberti. Plus jeune, j'avais des disques de Paco: sa voix chaude m'a toujours plu.

    6
    Corinne
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 10:51
    Corinne

    JE REGRETTE DE NE POUVOIR COMPRENDRE LES PAROLES MAIS LA MUSIQUE EST ENVOUTANTE ELLE EMPORTE !!!

    GROS BISOUS MA DOUCE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :