• Patricia Mac Donald

     


     

    Et oui elle était à Reims il y a quelques jours.Une semaine en France dont une soirée dans ma ville...Chouette non?


    D'abord une petite biographie

    Née dans le Connecticut le 1er Août 1949.Des études de journalisme à Boston puis elle participe à de nombreux magasines et depuis son mariage écrit des romans policiers donc.

    Important et prestigieux elle a fait toute la rencontre en Français.Pourquoi parle t elle le Français aussi bien? Réponse


     

     

     

    Interviewée sur sa façon de travailler ,elle repondit  qu'elle cherchait un fait divers dans les journaux ou sur le Net et partait de cela pour constituer son intrigue.Quelques recherches éventuellement mais pas trop.Ce qui l'intéresse c'est la psychologie des personnages,entrer dans leur tête..Par contre les descriptions minutieuses des meurtres,les recherches style ADN and co,les descriptifs violents et sanguinolents ,non..elle n'aime pas ça.Et de répéter que seule la psychologie des personnages l'intéresse.

    Pourquoi est ce que ce sont toujours des femmes qui sont les héroïnes de ses livres? Parce qu'elle même est une femme et qu'il lui est plus facile de se mettre à leur place.Quand elle met en scène un homme elle demande souvent à son mari (libraire,spécialisé dans le roman noir..) si sa façon de voir,ses propos sont cohérents avec la psychologie masculine.

    Pour la petite histoire,elle ne travaille pas le week end ,très peu les beaux jours pour ne pas s'en priver...A la plage elle emmène un cahier sur lequel elle note d'éventuelles idées.

    Capable de recommencer à la page 1 même si elle a déjà écrit une centaine de pages si elle s'est trompée,si l'intrigue ne se développe pas comme elle voudrait.


    Et...dans les grandes lignes c'est à peu près tout ce qu'elle a dit d'intéressant.La soirée a été chaleureuse car je pense ,qu'en dehors de tout aspect médiatique,Patricia Mac Donald doit être une personne accueillante,interéssée par le contact avec le public.

    Cela dit ,il m'a semblé (mais je suis peut etre tres mauvaise langue en osant dire cela) il m'a semblé donc que la personnalité de PMD était tres bien refletée par ses romans policiers:Lisse et sans (trop) de saveurs.

    Je ne suis pas écrivain mais il me semble que des recherches poussées (même dans le domaine psychologique) apporteraient un peu plus de profondeur à ses romans.Dans le genre polar,il ne suffit pas d'avoir de l'imagination.Il faut s'appuyer sur des résultats scientifiques,historiques etc...et ainsi donner multiples ouvertures à une intrigue.Après, le talent de l'écrivain peut ou non faire la différence.

    F.Thilliez ne prendrait pas de l'ampleur s'il se contentait de recenser des horreurs .Anne Perry,dans un autre genre,n'aurait pas le succès que l'on connait ,et je trouve à juste titre, si ses recherches sur l'Angleterre Victorienne ou la guerre 14-18 n'étaient pas sérieuses. Et elle aussi ne cherche pas le coté sanguinolent...

    Ce ne sont que deux exemples parmi tant d'autres bien évidemment ... Qu'en pensez vous?


    14 commentaires
  • C'est encore un rapatriement de mon ancien blog mais cette fois ce n'est pas uniquement en attendant un nouvel article.Monsieur D'Ormesson revient à Reims jeudi prochain ,cette fois pour son nouveau livre dont le titre est "c'est une chose étrange  à la fin que ce monde" Evidemment bien sûr!!

    Image Hosted by ImageShack.us

    Rencontre toujours dans le cadre du cycle passerelle avec Jean D'Ormesson(prononcez: D'Ormesson et non d'Ormésson,il y tient!!!!)
    De nouveau, comme pour Aldo Naouri, je suis sortie charmée,éblouie par ce monsieur venu parler avec ô combien d'aisance verbale,de distinction de son nouvel ouvrage
    Image Hosted by ImageShack.us Un Monsieur qui parle avec amour de ses parents ,père ambassadeur plutôt centre gauche et mère d'une famille plutot réactionnaire d'après ses dires.Quel mélange!!! Un monsieur qui parle avec adoration de la littérature ,de la poésie...Qui cite Montaigne et Chateaubriand diamétralement opposés dans leur conception de la vie .Un monsieur qui a fait entrer ,qui a imposé plutôt, Marguerite Yourcenar au sein de l'Académie Française et dont le regret est de ne pas avoir pu faire de même pour un autre grand Monsieur,un des plus grands poètes selon lui (et selon moi) :Louis Aragon ."Imaginez " nous a t il dit!!! "Aragon à l'Académie Française!! tout aurait été changé! Il aurait fallu lui dérouler le tapis rouge!!" (Normal me direz vous pour Aragon )
    Cette rencontre  très forte pour tous les gens présents dans l'amphithéâtre (et chose peu ordinaire,beaucoup d'étudiants de Reims Management School étaient présents,assis là où ils pouvaient car c'était bondé!) a atteint son apogée quand pour terminer Jean D'Ormesson a dit de manière tres intense ,tres sentie,comme inspirée ces quelques vers de Louis Aragon que je vous laisse découvrir


     

    C'est une chose étrange à la fin que le monde
    Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

    Ces moments de bonheur ces midi d 'incendie

    la nuit immense et noire aux déchirures blondes

    Rien n'est si précieux peut être qu'on le croit

    D'autres viennent ils ont le cœur que j' ai moi même

     Ils savent toucher l'herbe et dire je vous aime
    et rêver dans le noir où s'éteignent des voix

     D' autres qui feront comme moi le voyage
     D'autres qui souriront d'un enfant rencontré
    Qui se retourneront pour leur nom murmuré

     D'autres qui lèveront les yeux vers les nuages
     Il y a toujours un couple frémissant
    Pour qui ce matin là sera l'aube première

    Il y aura toujours l 'eau le vent la lumière

     Rien ne passe après tout si ce n 'est le passant.


    Ah! Ces personnes qui possedent le charme,l'intelligence et la culture!!!! C'est fascinant,exaltant!Non?



    Image Hosted by ImageShack.us

     
    Dédicace à la librairie de Rose et son roman





     

                                             


    13 commentaires
  • Je me suis aperçue que je n'avais pas parlé de cet immense acteur qu'a été Laurent Terziezff


     

    Fils d'une plasticienne et d'un sculpteur russe qui émigra en France pendant la Grande Guerre, le jeune Laurent Terzieff,de son vrai nom Tchemerzine, âgé de 9 ans en 1944, est marqué par le spectacle des bombardements.

    Adolescent féru de philosophie et de poésie, il assiste, fasciné, à une représentation de La Sonate des spectres de Strindberg mise en scène par Roger Blin, et décide alors de devenir comédien. Il fait ses débuts sur scène en 1953 au Théâtre de Babylone de Jean-Marie Serreau dans Tous contre tous d'Adamov, auteur-fétiche d'un acteur qui affichera, tout au long de sa carrière, une prédilection pour les dramaturges contemporains (Milosz, Schisgal).

    Laurent Terzieff a une vingtaine de pièces à son actif lorsque Marcel Carné le repère dans une fiction télévisée, L'Affaire Weidmann, et lui propose un des rôles principaux des Tricheurs, portrait de la jeunesse existentialiste. Cette première apparition à l'écran en 1958 apporte au comédien une forte notoriété, le public s'identifiant à son personnage d'étudiant bohème et cynique.



    Les tricheurs 1958 extrait 4
    envoyé par igreclm. - 

    Il se fait plus rare sur les écrans, se consacrant essentiellement au théâtre, au sein de sa compagnie, fondée en 1961. Signalons néanmoins ses compositions de trotskiste dans Rouge Baiser et d'"anar" dans Germinal (1993).(Allo ciné)

     

    Laurent Terzieff qui parle, par les mots de G.Pitoëff, du métier de metteur en scène ..Je rapproche ce texte de la Malscene



    Laurent Terzieff évoque Georges Pitoëff
    envoyé par stilitano. -

     

    extrait d'une émission de Bernard Pivot :Ecoutez cette voix qui dit un texte magnifique de R M Rilke


     


    envoyé par POLLY44. -

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    5 commentaires
  • au sujet de son nouveau roman


    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit  Comment éviter la prise de Constantinople ? L'empereur Justinien II et son conseiller Angelos imaginent un plan : détourner la poussée des armées arabes vers l'Hispanie ; favoriser leur entrée en Europe par les colonnes d'Hercule, ce détroit qui sépare l'Hispanie du Maghreb. Ambassadeur et espion, déguisé en moine ou en Vénitien, Angelos sera l'homme de cette mission : de Damas à Ceuta, de Tanger à Kairouan, empruntant galère et chameaux, manipulant les émirs, espionnant le khalife, Angelos mène à sa guise les personnages de cette somptueuse épopée historique. Réussira-t-il ? Plus fort que toutes les intrigues, l'amour entre Florinda la Berbère et Tarak le guerrier provoquera l'invasion de l'Espagne. Depuis ce jour, le rocher qui domine le détroit porte le nom de son conquérant : Djebel Tarak, la montagne de Tarak. Gibraltar.


     

     

    Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit Passionnant,érudit,charismatique tel m'est apparu Dominique Baudis hier soir.Je ne le connaissais que sous ses étiquettes d'homme politique et surtout Maire cette magnifique ville de Toulouse ,là je l'ai découvert en tant que président de l'Institut du Monde Arabe à Paris et auteur de romans ,prenant cette forme là d'écriture pour parler de l'Histoire et de la Méditerranée,du monde Musulman qu'il connait bien pour avoir travaillé 2 ans comme journaliste coopérant au Liban et bien entendu y être retourné par la suite..Et vu la manière dont il prononce les mots arabes ,je le soupçonne d'en parler la langue.

     

    Mon propos ici n'est pas de vous parler du livre puisque ,même si je peux être rapide ,je ne l'ai entre les mains que depuis hier soir et, bizarre, mais j'ai fait le choix de dormir plutot que de lire....

     

    Non je préfère ici vous parler de ce que D.Baudis a dit. Tout d'abord il nous a parlé longuement du début de la Guerre Sainte menée par les Musulmansd (Djhad) dès les années qui suivent la mort du prophète Mahomet. Alors que celui ci interdit qu'un Musulman tue un autre Musulman....Très vite les territoires Asiatiques et Afrique du Nord sont envahis et ils visent l'Occident.Et c'est là que se situe le début de son roman ,au VIII eme siècle ...Mélange d'Histoire (il s'est extrêmement documenté sur la question ,a retenu une hypothèse) et de romanesque .

    Je vous dirai ,quand je parlerai du roman en tant que tel ,quel personnage est historique et lequel ne l'est pas ...Pas facile pour un non spécialiste de le savoir.


    Ensuite ,les questions plus récentes ont été abordées.

     

    Peut on espérer qu'un jour il y aie la Démocratie dans les pays Musulmans?

    - On peut mais pas sous la forme que nous, Occidentaux, connaissons et surtout pas dans les bagages d'une armée...Et ce n'est pas à nous d'imposer quoi que ce soit à ce sujet.C'est au peuple de chaque pays concerné d'y arriver.


    -Que penser de la Burka?

    Pour l'interdiction car n'est portée que par une minorité de pays Musulmans ,l'Arabie Saoudite,l'Afghanistan( et un autre mais ma mémoire défaille)....La preuve que ce n'est pas inscrit dans le Coran c'est que lors du Pélerinage à La Mecque les femmes n'ont pas le droit de porter le foulard.

    Une délégation Tunisienne est venue le voir au Parlement Européen et soutenir l'interdiction de la Burka disant que chez eux c'etait interdit.Toutes les femmes sont non voilees et si elles le sont ne peuvent circuler correctement dans la rue et encore moins pénétrer dans une administration.

    C'est une atteinte à l'intégrité de la personne qui le porte et meme à celle qui converse avec elle ...On ne la voit que par son appartenance religieuse et non comme personne réelle.

    En france ce sont des femmes converties qui portent le voile intégral ,c'est là une stigmatisation d'un communautarisme et donc choc des cultures dans toute son incompréhension qui  peut déboucher sur la violence .

     

    Il faut préserver le droit des minorités dans tout ces pays,c'est là une question essentielle.Au Liban c'est ce qui se passe .Le gouvernement est d'ailleurs constitué de telle façon ,malgré les 20 ans de guerre civile ,que tout le monde a le droit de pratiquer sa foi.

     

    La Turquie dans l'Europe.

    Non...car le pays a ses frontières avec l'Iran et l'Irak..donc ,danger...Mais il faut conserver de bons liens avec la Turquie et lui donner le rôle d'axe de médiation entre le monde Musulman et nous.

     

    Et encore plein d'autres sujets de ce genre mais je vous en ai dit l'essentiel ,la substantifique moelle lol! .Il n'y avait pas un bruit dans la salle tellement les personnes présentes étaient attentives et captivées par la façon de s'exprimer de Dominique Baudis.Il aurait dû etre prof!! il aurait suscité des vocations dans sa matière!!!


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique