• **Trash circus ** de Joseph INCARDONA

     En partenariat avec  j'ai découvert ce roman noir,très noir. Je viens de le finir,il est encore là,tout frais dans ma mémoire et je ne peux m'en défaire.Impression de malaise général.

     

    Frédéric Haltier travaille pour une chaine de télévision Canal7 dans une émission de tele reality qui accueille sur son plateau victimes et bourreaux.

    Juste comme,ça, pour exemple,le Japonais anthropophage et le père de celle qu'il a tuée.Vous voyez un peu le genre.. Frédéric se "contente" de persuader les victimes ou leur famille de faire partie de l'émission ,il n'est pas le présentateur. Pour cela il est extrêmement bien payé,l'audimat est au rendez vous de l'horreur.Décadence d'une société "voyeuriste".

    Papa de jumelles,il ne s'en occupe plus depuis que leur mère est décédée et les a mises en pension.Complètement indifférent à elles et à leurs manières d'être.

    Indifférent à ses beaux parents qui ne l'acceptent pas. 

    Indifférent également à son père victime d'un AVC et retrouvé avec des conditions de vie épouvantables.On se demande ,à cette occasion ,s'il n'a pas débranché sa femme,victime d'un accident de la route...

    Frédéric ne pense qu'à l'argent et surtout à trouver des femmes avec lesquelles  il pourrait passer un moment,très court et fait uniquement de coups et de violence car le monsieur a besoin de cela pour pouvoir se prouver qu'il est un homme ,un vrai et en resentir les bienfaits.

    Souvent ça fonctionne mais parfois il y a des dérapages ,comme avec Jenny, pas du tout consentente pour des rapports violents.

    Encore et toujours la violence vis à vis de Mourad,un employé de la chaine.Mourad,à juste titre se sent insulté par l'attitude de Frédéric et demande réparation .Frédéric semble vouloir apaiser les choses mais en réalité attire Mourad dans un traquenar ..

    Mais derrière tout cela, il y a pire encore..Frédéric fait partie secrètement des hooligans qui soutiennent le PSG et peut ainsi,lors de matchs ,se défouler.la violence et toujours la violence, synonyme pour lui du déclin de la société tout comme le sexe,les femmes qui couchent pour avoir quelque chose ,l'alcool et la drogue.


    Avec beaucoup d'habileté vous êtes dans la tête de Frédéric tout le long du livre sans pratiquement jamais en sortir puisque même quand il est mis en scène avec autrui vous savez ce qu'il pense.C'est à la fois prenant et étouffant tellement le personnage est odieux.Pas d'empathie envers lui ,la moindre petite étincelle est éteinte immédiatement par l'auteur.

    Vocabulaire cru,scenes fortes,je me suis vue transformée en voyeur et c'est sans doute cela le plus choquant.J'ai eu envie de fermer le livre car il y a bien quelques longueurs mais quelque chose me retenait.

    En fait ce qui est intéressant et fort c'est que Joseph Incardona enlève toute superficialité pour dénoncer la société dans  ce qu'elle a de plus puant,gangrenée jusqu'à la moelle,sombre,vomitive 

    A la page 141,coup de théâtre! On oublierait presque c'est un polar car jusque là,pas de suspense.

    Frédéric est harcelé de coups de fil provenant sans doute d'un membre de la chaine mais qui...Et là tout bascule...Aux portes de la soirée de fin d'année de la chaine Canal7 où les promotions sont annoncées,Frederic tout à son cauchemar du harcèlement va déraper...

    Livre prenant,laissant au bord du malaise, extrêmement bien écrit,à la trame sur le fil du rasoir,entre écoeurement et fascination pour décrire une société sur le déclin au travers de deux mondes ,celui  des paillettes de la TV et le milieu du foot et ses pires excès.A ne pas mettre entre toutes les mains.

     

    Je roule dans mon sarcophage en taule,il y a eu toute l'histoire humaine pour en arriver là.Le Big Bang,l'Extinction des Dinosaures,l'Evolution,les Revolutions,les Générations Sacrifiées,Les Guerres,les Inventions,les Découvertes,la Colonisation,les Génocides,la Recherche,les Arts,la Culture,les Religions,la Science ,les Lois,la Medecine...Frédéric Haltier au volant,mais depuis l'Homme du Neanderthal,on ne s'est jamais vraiment éloignés du néant.Tout ça est une farce,l'homme ,Dieu.

     

    Mais à force de rire de tout,à jouer tout le temps,on finit par s'approprier l'infâme en l'enrobant de supercherie et de bonne conscience.



    « Les oiseaux.Rire en chanson ou en musique »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Février 2012 à 13:53
    Oncle Paul

    Bonjour Pyrausta

    Celui-ci est sur ma tablette et d'après les premières phrases de ton article, je sens que je vais avoir du mal à la lecture de l'ouvrage. Tant pis, je vais me lancer incessamment sous peu

    A bientôt

    2
    Mardi 28 Février 2012 à 16:55
    Alex-Mot-à-Mots

    Pas sûre d'avoir envie d'être écoeurée pour le moment...

    3
    Mardi 28 Février 2012 à 18:07
    amaryllis

    Ok je ne prends pas ... mon côté fleur bleue s'y refuse !bisous

    4
    Mardi 28 Février 2012 à 18:10
    Carole Chollet-Buiss

    Merci pour tes fiches de lecture si détaillées. Je ne lis pas beaucoup de romans policiers, mais celui-là paraît intéressant, et en tout cas j'aime beaucoup ta conclusion.

    Carole

    5
    Mardi 28 Février 2012 à 18:15
    fabymary POPPINS

    en effet livre dérangeant et le pire est que des fois c'est aps forcément loin de la vérité et du comportement de certains, bises

    6
    Mardi 28 Février 2012 à 18:55
    Martine27

    Ouh, dur ! Le début ne te rappelle pas une chanson de notre ami Ferrat ?

    7
    Mardi 28 Février 2012 à 21:59
    Pichenette

    Et bien, quelle description! Tu donnes la saveur du dégout , la brulure du rejet. Alors, celui-là, pas pour moi.

    8
    Mercredi 29 Février 2012 à 01:17
    Le Papou

    Pas tenté en ce moment, envie de fleurs et de petits oiseaux, besoinde printemps quoi !

     

    Le Papou

    9
    Mercredi 29 Février 2012 à 18:18
    Martine27

    La chanson A la une http://www.youtube.com/watch?v=-cSWF8OL3so

    10
    Mercredi 29 Février 2012 à 19:35
    armide+Pistol

    Voila que je me suis laissee prendre moi aussi...

    11
    Agnès
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 10:47
    Agnès

    Pas pour moi, trop sombre,trop tortueux, trop possible dans la<<vraie>> vie.

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :