• **Via Vaticana**d'Igal SHAMIR

    Selon une très ancienne légende, le trésor du Temple de Jérusalem, rapporté à Rome en 71 après Jésus-Christ par l'empereur Titus, serait enfoui depuis dans les caves secrètes du Vatican. On raconte que, avec lui, serait caché le mythique violon du roi David, introuvable depuis des siècles. Le jour où le violoniste et agent secret israélien Gal Knobel découvre que le violon du roi David contiendrait le secret de fabrication des Stradivarius - qui aurait donné à ces instruments le pouvoir de garder l'extrême pureté de leur son par-delà les siècles -, il met le doigt dans un dangereux engrenage. Pour retrouver le violon de David et percer le mystère des Stradivarius, Gal Knobel est entraîné sur une piste terrifiante, de Paris à la Ville Eternelle. Il défiera la mafia et les prélats du Vatican, déchiffrera une énigme écrite par Michel-Ange lui-même, devra composer avec les gardiens du Temple, et approchera les arcanes d'une certaine éternité...

     

    Et voilà le 2ème volet des aventures du violoniste Gal Knobel dont on a fait la connaissance dans le Violon d'Hitler.Violoniste et ancien agent  chargé de la traque des anciens nazis.

    Une fois de plus nous démarrons très vite dans l'action :Gal Knobel est sur scène devant un parterre de mélomanes.Il a pratiquement fini son concert ...Dans l'ombre,dans les coulisses ,un homme l'épie tout en l'écoutant...Pris par les sons que produit le violon de Gal il recule et ne peut se résoudre à exécuter ce pour quoi il est là:tuer le musicien...Qu'à cela ne tienne ,il l'attendra dans sa loge...

    Au même moment un vieil homme arrive au théâtre,résolu à voir le musicien...Le tueur et lui vont se retrouver au même endroit et bien sûr ,il y en a un de trop...

    Quand Gal arrive dans sa loge il n'a que le temps de recueillir de la main même du vieillard un papier (avec ces mots :Solo et nudo(niche) resto prigion d'un cor di vertu armato soit: Seul et nu (niche) je reste prisonnier d'un corps armé de vertu" (22éme vers du 42ème poème de Michel -Ange et entendre dans un dernier souffle:"le secret,le secret du violon".

    Le nom de cet homme:Vittorio Goffriller,descendant d'une lignée de grands luthiers,Matteo et Francisco ,contemporains de Stradivari (..Et c'est ainsi qu'on se retrouve sur le terrain familier d'Igal Shamir)

    Et c'est le début d'une course folle à la recherche d'un trésor dont le violon de David serait la pièce maitresse car révélatrice du secret de fabrication des Stradivarius plus tard...Enigme donc écrite sur le fameux bout de papier remis par le vieillard assassiné ,fille de cet homme très belle  et elle même luthière dont Gal ne tarde pas pas à se sentir  attiré (ce que la lectrice romantique que je suis lui souhaite car ce qui s'est passé dans Le violon d'Hitler a laissé bien des cicatrices) ,de nouveau l'intervention du Vatican (décidement il cache bien des secrets au plus profond de ses archives..) ,Mafia Italienne ,Gouvernement Russe,Israéliens extremistes,CIA ...Bref cette fois tout le monde s'en mêle pour des raisons plus ou moins valables,Gal est obligé de courir de Paris à Venise ou encore à  Rome pour finir en Israel


    Mais quel est donc ce trésor tant convoité? Et où donc peut il être s'il existe?  Pour ça il faut remonter en Egypte ancienne avec des récits ayant trait à la sortie du peuple hébreu d'Egypte...Et c'est avec une compilation des recherches effectuées par le vieux luthier Vénitien sur tout le pouvoir du son des instruments dont celui des Stradivarius que Gal va commencer ses recherches avec lui,un seul but en tête ,retrouver le violon de David et enfin connaitre le pourquoi des sons extraordinaires jamais égalés même de nos jours par ces violons. exceptionnels...

    Recherches semées d'embuches,faites de dangers car toutes les organisations sont là pour lui créer quelques problèmes..

    Recherche aussi du secret de l'éternité par l'intermédiaire d'un vers de David,d'oeuvres de Michel Ange....Quels points communs entre les Stradivarius et les fresques de la Chapelle Sixtine?

     

    Alors qu'en ai je pensé? J'ai en fait apprécié dans son ensemble car j'ai été baignée dans ce monde merveilleux de la musique et des instruments...Les faits relatifs à l'Antiquité ( David jouait bien de la harpe ,ainsi qu'il est rappelé dans le livre..Ouf:pas d'entorse véritable au récit biblique ..) ,Michel Ange dont j'ai découvert qu'il était aussi poète,les courses poursuites haletantes,le secret du son des Stradivarius: va t on enfin le connaitre? le personnage de plus en plus attachant de Gal ,bref tout ça à contribué à mon plaisir..

    Mais peut être y a t il un peu trop de protagonistes en jeu ,ce qui ne rend pas toujours la lecture aisée....

     

    Quelques extraits

     

    Il venait de jouer pour ses morts.Des compositions qui n'étaient rien d'un Requiem mais qui, sous son archet,en prirent presque la couleur.(....) Et comme à chaque fois,Gal n'en revenait pas,émerveillé qu'un aussi petit instrument que son violon produise un tel effet.Il était fourbu mais ne pouvait ni ne voulait s'y soustraire.La musique et le public étaient toute sa vie et se révélaient d'autant plus précieux en période troublée,en période de deuil .

     

    Cet homme n'était pas venu en  mélomane,il était venu en assassin.

     

     

    Le son avait cette faculté rare d'émouvoir,d'attendrir,d'encourager,d'ouvrir les coeurs,de rendre meilleur,d'exciter,de guérir les âmes,mais aussi parfois les organismes...avec ces fréquences qui, comme à Jéricho,pouvaient également abattre des murailles .....

     




    Découvrez Stradivarius, un mythe qui joue sur la corde sensible sur Culturebox !
    « **Chagrin d'école**de Daniel PENNACSuite du livre Via Vaticana d'Igal Shamir »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Février 2011 à 09:32
    *.:。✿*Fleur de solei

    J'ai le violon d'Hitler en attente dans ma pal, je vais surement ajouter celui-là !

    Dis donc, en regardant la video, je me rend compte que la création d'un violon a quelquechose de poétique, je n'inaginais pas !

    Bisous mon papillon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :