• Vous avez dit: Censure?

    EDIT DU 12/09/2012 

    (L'image que j'avais mise pour évoquer la censure, un visage à la  bouche fermée par une fermeture ) m'a été interdite.... Est ce que je dois en rire ou en pleurer??? 

     

     

    Pour une fois , je vais vous faire part à la fois de mon étonnement mais aussi de mon malaise, de mon écoeurement ,de ma colère aussi.

    Tout ça ne me concerne pas directement mais NOUS concerne TOUS ET TOUTES, blogueurs et et blogueuses, j'irais même encore plus loin, Citoyens et Citoyennes.

    Tout commence avec une blogueuse sur Overblog qui aime chroniquer les livres qu'elle découvre.

    Elle achète La maison de l'ombre d'Armelle Carbonel 25€ (20€ + 5€ pour les frais d'envoi) découvert  au catalogue d' une petite maison,plutôt une "société d'auto édition" dixit elle même,  ce qui , soit dit en passant ,représente une certaine somme. Elle n'apprécie pas sa lecture et fait un article en expliquant, argumentant,mettant des extraits afin d'étayer ses propos.

    Quelle ne fut pas sa surprise de constater que l'éditeur était intervenu auprès d'Overblog !

    « Dans l'ensemble de son article, ce bloggeur utilise un de nos auteurs pour venir mettre à mal notre entreprise et notre marque, cela en laissant entendre que nous sommes une entreprise dont la qualité et la mission laisse à désirer. Pour info, notre entreprise est le leader [...], nous comptons 20 000 auteurs, je pense que notre qualité et notre réputation n'est plus à faire. Nous ne sommes pas un éditeur à succès, nous laissons la chance aux auteurs inconnus ! Je trouve donc inadmissible qu'un bloggeur totalement inconnu, n'ayant aucunes qualifications ou reconnaissance du métier puisse à ce point venir critiquer de la sorte notre marque. Merci de faire le nécessaire. ».

    Jeu des erreurs....Lisez bien le texte de l'éditeur ...C'est assez édifiant, non? 

    Là où la consternation est la plus forte c'est que la plate forme s'est mise en relation avec la blogueuse 

    « Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes, images et fichiers incriminés. ».

    Alertée par Asphodèle, puis en suivant les liens , par Catherine et George j'ai décidé de faire un article de cette histoire.

    Sommes nous dans un pays libre? Depuis quand ne peut on ne pas exprimer sa pensée ,si elle n'est pas interdite par la loi? 

    Que l'éditeur (qui entre temps a retiré le livre de son catalogue ,tiens tiens..) n'ait pas été content (La blogueuse reprochait les coquilles, les fautes d'orthographe et les fautes de français non corrigées ), soit! Mais ne dit on pas qu'il n'y a que la vérité qui blesse....? Qu'il ait contacté la plateforme (a priori sans passer d'abord, par courtoisie, par le blog incriminé...) pour se plaindre, là, on peut commencer à se poser des questions....Mais le plus important n'est il pas ce que OB a fait?? Des menaces sous jacentes, larvées....

    Depuis quand faut il être un chroniqueur avéré dans le monde de la critique (littéraire ou autre) pour avoir le droit à l'expression? Nous sommes des lecteurs et lectrices, des passionnés, qui avons des coups de coeur et des coups de g....Que livre soit acheté ou envoyé gratuitement en échange d'une chronique ,qu'importe le résultat.Nous avons des sensibilités différentes et à partir du moment où la chronique est argumentée, pourquoi serions nous condamnés au silence si le livre n'a pas plu? 

    La blogueuse a retiré son article et a décidé de faire une pause à durée indéterminée...Je ne critique pas sa décision, je ne peux qu'en être révoltée car , même si cette personne a d'autres combats à mener il n'empêche que ces interventions n'ont pu que la destabiliser sans doute à un moment où son blog pouvait, peut être, lui apporter un dérivatif dans sa vie personnelle.

    Merci aux blogueuses précitées pour avoir alerté au sujet de cette censure car comment appeler cette attitude autrement? Je suis encore plus ravie d'être partie d'OB et d'avoir supprimé toutes traces de mon passage.

    Merci également aux autres blogueurs qui ont protesté! 

     

    STOP A LA censure

    (L'image que j'avais mise pour évoquer la censure, un visage à la  bouche fermée par une fermeture ) m'a été interdite.... Est ce que je dois en rire ou en pleurer??? 

    « Ce qui compte le plusFaute de newsletter »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 09:53

    Est-ce que je suis révoltée de cette censure ou est-ce que je suis triste de voir l'étroitesse d'esprit de certains? Les deux je crois.
    Et... à mon avis, c'est l'éditeur lui-même qui fait les corrections

    2
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 09:57

    J'avais suivi toute cette histoire en direct , et j'avais trouve tout cela bien triste

    Moi aussi je vais quitter Over-blog surtout pour chercher moins de pression ailleurs

    Bises à toi

    3
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 10:16

    @ Mouch' L'être humain n'est décidément pas beau...J'apprécie ta dernière phrase...

    @ Canelle je viens de débarquer dans cette histoire et oui c'est bien triste.OB tourne mal, je trouve.

    4
    La Vieille Marmotte Profil de La Vieille Marmotte
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 17:32

    Bien triste et bien môche ! ... Je comprends qu'il y ait coup de gueule et solidarité !

    Que Sophie ne se laisse pas abattre ! Nombreux sont les soutiens  je suppose ?

    Hélas les chiens aboient, mais la caravane passe ....

    L'éditeur, sans conteste, se fait à lui-même sa pub en écrivant ainsi ! ....

    Honte à OB tout de même !

    Quand je lis des "récits" de ce genre, je me sens vieille, mais vieille ...

    C'est bien triste et bien môche . ça vaut bien quelques coups de gueule .

    5
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 21:55

    j'aurais aimé lire ce qu'elle avait écrit...dommage...

    6
    Samedi 8 Septembre 2012 à 10:19

    Consternant comme histoire. Moi qui suis auteure de romans félins je ne me vois pas porter plainte parce qu'un lecteur n'aura pas apprécié mes écrits. On ne peut pas plaire à tout le monde, de plus quand aux fautes d'orthographe c'est l'éditeur qui est en cause et j'en ai retrouvé plein dans mon premier roman, ce qui m'a chagriné mais je n'y peut rien. christine LACROIX

    7
    AMMON Profil de AMMON
    Samedi 8 Septembre 2012 à 10:56

    Moi aussi je ne comprend pas l'attitude de cet éditeur ! et je suis d'accord avec ton article.

    8
    Samedi 8 Septembre 2012 à 11:09

    @ Marmouillette  Soutiens il y a eu et j'espere qu'il y en aura encore....Oui honte à OB!! Cette plateforme prend de plus en plus une mauvaise direction.

    @ Mamazerty J'aurais aimé aussi lire son article mais au vu de ce qu'elle écrivait avant , je pense qu'il était bien argumenté.

    @ Chat pitre Sophie , la blogueuse et l'auteur on eu un échange privé .Pour l'orthographe, oui, bien sûr que l'éditeur est responsable!! C'est à cela qu'on reconnait un bon éditeur! Et j'imagine que tu as du ne pas être contente de voir cela.Mais comment cela: je n'y peux rien? Tu n'as pas droit à dire quoi que ce soit? Si j'étais auteur, j'aurais peur de ce que le public lecteur ne veuille plus de mes oeuvres à cause des fautes...Et donc je tempêterais auprès de l'éditeur pour qu'il fasse corriger sérieusement, non? 

    @ Ammon Je suis en colère contre l'éditeur mais aussi OB qui n'a pas soutenu sa blogueuse.....

    9
    Samedi 8 Septembre 2012 à 20:21

    Bonjour Pyrausta. De bonne foi, nous voulons parfois donner un coup de pouce aux méconnus. Même si nous désapprouvons ces "éditeurs" d'Internet qui "comptent 20.000 auteurs" mais n'aident personne. Or, dès qu'on exprime un scepticisme, ce sont les menaces de ces exploiteurs qui sont entendues. Alors que la liberté de critique d'une oeuvre fait partie de notre culture.


    Le résultat, pour ma part, c'est de ne plus répondre aux auteurs qui me sollicitent quand ils sont ainsi édités. Désolant, regrettable, mais les méthodes de ces "éditeurs" nous y obligent.


    Ce qui ne nous empêche pas de soutenir ceux qui sont publiés correctement.


    Amitiés.

    10
    Dimanche 9 Septembre 2012 à 17:33

    @ Claude Je comprends très bien ton point de vue ..Triste vraiment de se sentir ainsi prisonnier.Merci pour ton témoignage.

    11
    Dimanche 9 Septembre 2012 à 18:58

    Sommes nous libres ? liberté d'expression.... bien sûr que non ... Nous ne sommes pas libres, y a qu'à voir comment notre société vibre, vit, s'auto détruit, se surveille... internet c'est bien mais pas toujours net.... bref, je vais pas vous ennuyer avec mes idées de marginales, par contre je vous dis bravo madame je suis sensible très à votre article et puis il est bien illustré. A bientôt

    12
    Dimanche 9 Septembre 2012 à 19:43

    Mais on ne vit pas dans une démocration . Dans une dictature on sait , ce qui est interdit est autorisé . Dans nos démocrations il faut savoir ou se trouve la ligne , mais personne ne la voit et hop , on censure ou pire encore on auto-censure. La liberté de parole n'existe pas ou si peu 

    A bientôt

    13
    Lundi 10 Septembre 2012 à 09:33

    Bonne rentrée, amitiés, Pascal.

    14
    constance 1
    Lundi 10 Septembre 2012 à 12:57

    voila qui est dit et bien dit. Il y a longtemps quej'ai quitté OB et je m'en félicite

    15
    Lundi 10 Septembre 2012 à 14:45

    C'est un problème bien particulier en effet.  Internet, les réseaux sociaux, les blogs sont devenus des incontournables dans la société moderne.   Par contre, on trouve de tout, du bon et du mauvais.  On comprend donc que des entreprises, des personnes connues soient attentives à ce qui s'écrit. Dans l'anonymat, souvent beaucoup dépassent les bornes.  Mais Est-ce que la réaction de l'éditeur en cause est justifiée? Évident que non. Le plus surprenant dans cette réponse c'est la volonté de discréditer la personne qui a fait la critique, en disant qu'elle est inconnue et n'a pas la compétence pour juger.. C'est imbécile comme commentaire. S'il fallait que les acheteurs prouvent leurs compétences avant d'acheter les bouquins....

    16
    Lundi 10 Septembre 2012 à 16:10

    @ Zazoue Zaz Merci pour cette réaction.Je ne sais pas si tu es marginale mais je ne suis pas loin de penser comme toi.Peut etre que , en vieillissant , je me marginalise?? 

    @ Lemenuisiart On a la liberté de parole mais certains l'oublient.

    @ Djeema Bonne rentée aussi.

    @ Constance Contente d'avoir de tes nouvelles!! Oui tu as eu raison de quitter OB! Si certaines choses me gênaient un peu ce n'etait rien par rapport à maintenant! 

    @ fanatique2numerique Completement d'accord avec toi. La réaction de la maison est plus que surprenante.Mais je vais clore ce chapitre avec le droit de réponse...Ce n'est pas mal non plus.

    17
    Lundi 10 Septembre 2012 à 22:46

    Je n' ai pas suivi cette affaire, mais je me rallye à vous.


    C' est honteux.

    18
    Lundi 10 Septembre 2012 à 23:35
    Bestofava

    hey bé ! je pense que la blogueuse aurait dû défendre son point de vue contre vents et marées.

    Bloguer peut nous exposer à ce genre d'aventures, j'en ai connu d'autres de mon côté, et fais de "mauvaises rencontres" sur la toile, mais les choses s'apaisent tôt ou tard.

    Il est aussi curieux qu'OB soit intervenu alors qu'ils laissent une certaine forme de liberté d'expression dans des domaines plus contestables (notamment de nature politique). 

    Il faut croire qu'il y ait eu un impact de l'article de la blogueuse, et nous pouvons "critiquer" en bien et en mal tout ouvrage, émission, film, personne, en restant dans des limites décentes.

    Pas simple le droit tout nouveau sur internet.

    bonne soirée

    19
    Mercredi 12 Septembre 2012 à 21:13

    J'ai entendu parler de cette affaire. Je crois que chaque lecteur a le droit d'aimer ou ne pas aimer un livre et d'en faire part. Son avis n'engage d'ailleurs que lui.

    J'ai eu, moi, un problème avec un auteur qui n'acceptait pas les remarques que j'avais formulées au sujet de son bouquin.

    Bonne fin de soirée.

    20
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 04:25

    J'hallucine !     (suis connectée avec le blog de Françoise)

    Je ne savais pas.  Quant à OB, ils envoient systématiquement la même phrase à tout le monde dans ce cas précis.  Ils ne vont pas voir. C'est vraiment désolant.

    Je ne regrette pas du tout d'être partie. Cela faisait un moment que j'en avais envie (déjà avec mon 1er blog) puis j'ai pensé que peut-être en prenant le premium (pour mon blog des chats) ça irait bien mieux. Tu parles, c'était exactement pareil, en premium on a les mêmes problèmes ! (ce qui, en réfléchissant, est logique)  Bref, le kiwi a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, et même que mon premium aille jusqu'en avril je suis partie depuis juillet.

    Je pense à Khanel là, elle critique souvent les livres, en bien, ou moins, enfin elle dit ce qu'elle en pense tout simplement, le droit à l'expression comme tu dis, donc elle risque d'avoir des problèmes un jour ?....  Je la mettrai au courant de ton article, au moins elle saura.

    Bises. Dani et ses chats

    21
    Jeudi 31 Janvier 2013 à 08:35

    @ La Pivoine Honteux comme tu dis

    @ Bestafova Ne pas insulter c'est un des 1eres choses à faire évidemment mais la liberté d'expression doit etre protégée.C'est sur que l'article a du avoir un impact pour soulever autant de remous.

    @ Phildes La susceptibilité des auteurs...Je les comprends mais ils devraient réfléchir aussi aux critiques négatives et étayées d'un lecteur.ça pourrait les aider à s'améliorer.

    @ Dani Je pense que Khanel a été au courant au moment...Mais rien ne t'empeche de lui en parler au cas où.Je ne regrette pas OB, mais alors pas du tout! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :